Blog

A la lecture de travaux assez récents, on apprend que notre destinée en matière de santé, que l’on croyait essentiellement écrite par notre patrimoine génétique, peut être infléchie à la marge…

En effet, l’expression de certains gènes peut être modifiée par notre environnement (alimentation, pollution, etc.) laissant au passage des traces de ces impacts : les marques épigénétiques.

Ces marques sont certes réversibles mais elles sont également transmissibles à la phase embryonnaire. Elles sont associées à la présence de nombreuses maladies telles que cancers, maladies neurodégénératives, diabète, ou encore obésité.

Parallèlement on voit apparaître dans des documents (très) différents des termes tels que « exposome » (Plan Santé au Travail 2016-2020) ou encore « charge allostatique » (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire du 7 juin 2016, Santé Publique France) :

  • L’exposome regroupe l’ensemble des expositions pouvant impacter notre santé, y compris sur le plan professionnel, d’où son évocation dans le plan santé au travail, avec la recommandation forte de considérer la santé au travail comme totalement intégrée dans un ensemble bien plus vaste, allant de la santé publique à la politique environnementale.
  • Notre organisme s’adapte en permanence à son environnement : c’est l’allostasie. Cela génère une forme d’usure biologique, appelée charge allostatique. Cette charge matérialise le coût de notre adaptation constante à des contraintes extérieures. On observe par ailleurs un gradient social similaire entre la charge allostatique et le développement de certaines maladies chroniques.

Pour conclure, la prévention de facteurs de risques identifiés (surpoids, sédentarité, excès d’adiposité abdominale) orientée vers un public ciblé permet d’infléchir son « destin pathologique » !

C’est la nouvelle promesse de la prévention : courber notre destin pour allonger et surtout améliorer notre qualité de vie.

Le coaching santé réalisé par nos infirmières poursuit tout simplement cet objectif …

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *